08 février 2019

A toute serrure, une clé...

  Aquarelle de Jacqueline Gnott   Dix mots à caser, histoire de trouver des serrures à ces clés... Tardivement Symphonie Eclat Bordure Ergot Influence Grenat Correct Fracasser  Parloir   Ouverture, lundi !    
Posté par lakevio à 06:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

01 février 2019

La colère

  Léo Putz - Autumn -1908 (détail)   Mais qu'a donc bien pu écrire Saul Smitger à Miss Sarah pour que celle-ci soit si en colère ?... Je compte sur vous pour enquêter.   Vous ragoterez lundi ! (le lundi, c'est permis.)  
Posté par lakevio à 06:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
25 janvier 2019

Avoir du style !

  Voici une fable de Monsieur de La Fontaine, que chacun connaît bien.     Je vous propose d'en réécrire l'histoire dans un style différent. Nouvelle, Témoignage, Théâtre, Intrigue policière, Biographie, Conte, Publicité... Ou bien, Compte-rendu sportif, Actualité TV, article de presse ... Vous avez le choix !     Décomposez, recomposez. Compiliation des oeuvres, lundi !    
Posté par lakevio à 06:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
18 janvier 2019

Mélancolie active

  J'ai lu ces mots et je me suis dit que cela correspondait exactement à mon état d'esprit actuel...   Aquarelle de Luigi Zucchero   Espérant ne pas plomber un peu plus l'ambiance, je vous propose le devoir d'étoffe, (intégrer la citation suivante dans votre texte). Extrait d'une lettre de Vincent Van Gogh. (Lettres à son frère Théo de Vincent Van Gogh) "Au lieu donc de me laisser aller au désespoir, j'ai pris le parti de mélancolie active pour autant que j'avais la puissance d'activité, ou en d'autres termes... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
11 janvier 2019

Nouvelle année

  L'année qui commence est comme une pièce vide. Un peu mystérieuse, avec des coins sombres mais de belles lumières à certaines heures du jour. Elle sera faite de ce qu'on y apportera et de ce qu'on supportera ou pas... On arrive avec son barda; il s'allègera ou s'alourdira. Quoiqu'il en soit, on est encore maître chez soi. Notre nid, notre foyer, notre refuge... et n'oubliez pas,  c'est d'abord dans votre coeur que je vous invite à mettre paix et joie. N'attendez pas que cela vienne d'ailleurs !  Matteo Massagrande... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
14 décembre 2018

Evitement

  Qui a envie de passer Noël sur une île déserte ou au bout du monde ? Oui, non, peut-être ?... Pourquoi ? Andrew Wyeth - Snow morning   Décidez-vous pour lundi !    *** Ceci sera le dernier devoir de l'année. L'Atelier ferme ses portes jusqu'à l'année prochaîne. Très bonnes vacances à tous !    
Posté par lakevio à 06:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

07 décembre 2018

La phrase à caser

  Je pense, donc je suis... Ce n'est pas à René Descartes, mais à Blaise Pascal, mon Auvergnat préféré, que j'emprunte cette jolie maxime que vous devrez caser dans votre devoir avec le sujet qui vous sied !   "Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie" in (Pensées)    Sur une aquarelle d'Andrew Wyeth   Vous penserez et vous serez là, lundi, j'espère !        
Posté par lakevio à 06:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
30 novembre 2018

La lettre interdite

  Après des Oh ! Après des Ah ! voici le point sur le  i. Je n'en veux pas dans votre texte.   Eloge du blanc     Elle déteste sa robe bleue...   Bon, vous savez quel jour on montre son trav..., non, son dev...,  bon, sa cop... Et zut ! C'est le lund♥ (joker !)   Bref, dans quelques jours !  
Posté par lakevio à 06:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
23 novembre 2018

J'écoute pas !

  J'entends...   Collez votre oreille ! Et à lundi ...    
Posté par lakevio à 06:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
16 novembre 2018

conduite de nuit

   Carrie Graber   Incipit... Excipit D'un texte à l'autre.   1) Commencez impérativement votre devoir par la phrase suivante : "Voici l'heure où commence l'histoire de Germaine Malorthy, du bourg de Terninques, en Artois."(emprunt à Georges, sous le soleil de Satan).   2) Terminez impérativement par la phrase suivante : "La nuit noire et le bruit assourdissant des criquets s'étendent de nouveau, maintenant, sur le jardin et la terrasse, tout autour de la maison." (emprunt à Alain et sa... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :