Je parle de la "grande" armoire qui se trouvait dans la chambre à coucher des parents... Grande, pour nous qui étions petits ! Et puis haute, vaste, mystérieuse...


Armoire marquetterie 1930


Avec ses portes fermées à clefs, les tiroirs trop hauts à atteindre, son odeur de cire, de linge frais, ses froissements, ses craquements, tous ses secrets dérobés l'espace d'un instant par une porte restée ouverte... Pile de draps blancs ajourés et brodés, nappes de fête, tentures, rideaux, dessus de lit au crochet, couvertures de laine, oreillers, édredons... Coffret empli d'objets étranges, non identifiés, qu'on sortait parfois pour soigner grand-père... Mais aussi... doux pulls, guimpes et chemisiers amidonnés, chemises de nuit pour homme, lingerie fragile de dame, bas et corsets, chapeaux de paille, gants de cuir, velours ou dentelle, cravates soyeuses, mouchoirs parfumés, ceintures de soie, satin ou flanelle, pochettes et sacs à main... Et parfois : cadeaux enrubannés ! Trésors à portée des petites mains bien vite repoussées ! 

Et surtout : le MIROIR !

b16

Qui n'a pas dansé avec le chapeau, la ceinture et les chaussures de maman devant la glace?!!! Qui n'a pas dialogué avec son double ? Qui n'a improvisé scénettes et courbettes devant la psyché?...

image003


Et puis, il y avait la penderie... Encore plus haute, encore plus noire et plus profonde ! Celle où l'on pouvait se glisser si l'on n'avait pas peur des sorcières ou autres gnomes qui agitaient parfois les manches et les jambes des vêtements suspendus là... Car dans cet endroit obscur se tenaient les manteaux, pardessus, robes, jupes et jupons longs et autres costumes. Senteurs de cuir (la canadienne de chasse de Papa) et de fourrure (le renard de Maman). Ah ! plonger son visage dans les robes d'été parfumées, s'envelopper du manteau ample et doux, caresser la peau de bête, apprivoiser le renard pour y glisser son cou... 


Mais ce que j'aimais par-dessus tout, c'était le petit coffret oublié là... Un petit coffret de bois peint, venu d'ailleurs et qui ne fermait pas... A l'intérieur, j'avais l'impression d'une mini-caverne d'Ali Baba !  Impression de petite fille...


Mais voyez plutôt...

 

Il est là !

Coffret_Ali_Baba_001_copie


Sésame, ouvre-toi !

Coffret_Ali_Baba_005_copie

Boucles de ceinture, broches, médailles, boucles d'oreilles... la boîte à trésors a perdu un peu de son contenu au gré des partages. On ne sait pas toujours à qui ces objets délaissés, dédaignés, ont appartenu...

Leur seule valeur est d'avoir été mon Trésor d'enfance...