15 novembre 2009

Pluie d'automne

...épaisse, lancinante et glacée... Les rues désertes d'un dimanche à Paris qui ressemble à un dimanche en province. Les voitures fuient, les quais restent vides, les jardins pleurent. Les salles de cinémas et les théâtres déversent périodiquement des foules compactes sous les regards haineux de ceux qui attendent sous le parapluie du voisin qui dégouline. C'est une pluie interminable, intarissable... Elle emporte avec elle les dernières feuilles des arbres têtus qui refusaient de se laisser dépouiller. Il y a de la buée aux vitres... [Lire la suite]