22 janvier 2012

En hiver la terre pleure

C'est dimanche.  Mais pas un dimanche émerveillé. La faute à l'Exposition Munch. Pas gai, le Monsieur... La faute au temps trop ramollo, trop poissant, trop griseux, qui voudrait bien mais qui ne fait pas, qui joue les sautes d'humeur depuis l'automne. Ou je transpire ou je frissonne. ON EST EN HIVER, bon sang ! Un peu de gel, un peu de givre, du vrai froid, une mauvaise bise et du verglas (euh, non, ça tu gardes) mais l'HIVER, pas l'automne ou le printemps ! Tout ça pour nous causer plus tard des catastrophes de... [Lire la suite]

17 juin 2011

Au soir charmant qui tombe...

  Jean Vital de Gronckel Portrait de deux enfants    Mes deux filles Dans le frais clair-obscur du soir charmant qui tombe,L'une pareille au cygne et l'autre à la colombe,Belles, et toutes deux joyeuses, ô douceur !Voyez, la grande soeur et la petite soeurSont assises au seuil du jardin, et sur ellesUn bouquet d'oeillets blancs aux longues tiges frêles,Dans une urne de marbre, agité par le vent,Se penche, et les regarde, immobile et vivant,Et frissonne dans l'ombre, et semble, au bord du vase,Un vol de... [Lire la suite]
21 juin 2009

L'enfant et le Poète

        Chant sur le berceau Je veille. Ne crains rien. J'attends que tu t'endormes.Les anges sur ton front viendront poser leurs bouches.Je ne veux pas sur toi d'un rêve ayant des formesFarouches; Je veux qu'en te voyant là, ta main dans la mienne,Le vent change son bruit d'orage en bruit de lyre.Et que sur ton sommeil la sinistre nuit vienneSourire. Le poète est  penché sur les berceaux qui tremblent;Il leur parle, il leur dit tout bas de tendres choses,Il est leur amoureux, et ses chansons... [Lire la suite]
17 juin 2009

L'Art d'être grand-père 2

  LA SIESTE Elle fait au milieu du jour son petit somme; Car l'enfant a besoin du rêve plus que l'homme, cette terre est si laide alors qu'on vient du ciel ! L'enfant cherche à revoir Chérubin, Ariel, Ses camarades, Puck, Titania, les fées, Et ses mains quand il dort sont par Dieu réchauffées. Oh ! comme nous serions surpris si nous voyions, Au fond de ce sommeil sacré, plein de rayons, Ces paradis ouverts dans l'ombre, et ces passages D'étoiles qui font signe aux enfants d'être sages, Ces apparitions, ces éblouissements... [Lire la suite]
15 juin 2009

L'Art d'être grand-père

Moi qu'un petit enfant rend tout à fait stupide, J'en ai deux; Georges et Jeanne; et je prends l'un pour guide Et l'autre pour lumière, et j'accours à leur voix, Vu que Georges a deux ans et que Jeanne a dix mois. Leurs essais d'exister sont divinement gauches; On croit, dans leur parole où tremblent des ébauches, Voir un reste de ciel qui  se dissipe et fuit; Et moi qui suis le soir, et moi qui suis la nuit, Moi dont le destin pâle et froid se décolore, J'ai l'attendrissement de dire : Ils sont l'aurore. Leur dialogue... [Lire la suite]
08 septembre 2008

Soleils couchants

    Soleils couchants J'aime les soirs sereins et beaux, j'aime les soirs, Soit qu'ils dorent le front des antiques manoirs Ensevelis dans les feuillages ; Soit que la brume au loin s'allonge en bancs de feu ; Soit que mille rayons brisent dans un ciel bleu A des archipels de nuages. Oh ! regardez le ciel ! cent nuages mouvants, Amoncelés là-haut sous le souffle des vents, Groupent leurs formes inconnues ; Sous leurs flots par moments flamboie un pâle éclair. Comme si tout à coup quelque géant de l'air Tirait son... [Lire la suite]

07 juin 2008

Lavoirs et lavandières

  En écho à certains souvenirs de mes amies, ces images que nous partageons dans nos mémoires. Le lavoir de Mareil - Marly (Yvelines) Le lavoir de Goulven (Finistère) Le lavoir de Groix (Bretagne) Le lavoir de Hautvillers (Champagne) Celui de Seaulieu (Bourgogne) Celui d'Antibes (Alpes Maritimes) Et celui de Mazaugue (Var) Et le fameux savon.    Les lavandières :Camille  Pissarro  Deyrolle Claude Monet NB : Toutes ces photos ont été trouvées sur le Net. MERCI le Net ! Et un petit... [Lire la suite]
02 juin 2008

Comment être...

  ... une grand-mère indigne !Sylvie, dans La vieille dame indigne, film de René Allio   Offrez un cadeau de ce genre, par exemple !     Jeanne était au pain sec... Jeanne était au pain sec dans le cabinet noir, Pour un crime quelconque, et, manquant au devoir, J'allai voir la proscrite en pleine forfaiture, Et lui glissai dans l'ombre un pot de confiture Contraire aux lois. Tous ceux sur qui, dans ma cité, Repose le salut de la société, S'indignèrent, et Jeanne a dit d'une voix douce : - Je ne toucherai... [Lire la suite]
08 mai 2008

Ce joli mois de mai...

  Puisque mai tout en fleurs dans les prés nous réclame, Viens ! ne te lasse pas de mêler à ton âme La campagne, les bois, les ombrages charmants, Les larges clairs de lune au bord des flots dormants, Le sentier qui finit où le chemin commence, Et l'air et le printemps et l'horizon immense, L'horizon que ce monde attache humble et joyeux Comme une lèvre au bas de la robe des cieux ! Viens ! et que le regard des pudiques étoiles Qui tombe sur la terre à travers tant de voiles, Que l'arbre pénétré de parfums et de chants, Que le... [Lire la suite]
26 mars 2008

Deux petits lions...

  Deux petits Lions naîtront dans la famille au mois d'août !   Celui de Brunette, ma fille et celui de Linette, ma nièce !Peut-être naîtront-ils le même jour !!!...   La méridienne du lion Le lion dort, seul sous sa voûte. Il dort de ce puissant sommeil De la sieste, auquel s'ajoute, Comme un poids sombre, le soleil. Les déserts, qui de loin écoutent, Respirent ; le maître est rentré. Car les solitudes redoutent Ce promeneur démesuré. Son souffle soulève son ventre ; Son oeil de brume est submergé, Il... [Lire la suite]