08 avril 2015

Palau de la Musica Catalana

  Un Palais très important quant à sa programmation musicale (horreur et damnation ; nous avons raté Joan Baez, l'amour du Maître, qui venait enchanter les Barcelonnais au soir de notre retour !). Nous le devons aussi à Monsieur Lluis Domènech i Montaner et a son délire coloré (1905-1908). Mais de l'avis des artistes venus chanter, danser ou jouer dans le Palais, cette débauche de lumière (c'est la seule salle de concert en Europe qui soit éclairée par la lumière naturelle du jour), de fleurs et de couleurs donnent de la joie... [Lire la suite]