06 novembre 2014

Les hôpitaux meurent aussi

    Damien Borel. Boblastic.com. Hôpital Font-Pré Tout d'abord ils ferment. Pas assez rentables, vétustes, trop grands... Ils restent en attente de rénovation, de rachat, de transformation. Le temps passe et le temps ou les squatteurs se livrent au pillage et aux dégradations. Pillage ? Oui, parce que bien souvent, à part les archives et les dossiers des patients (encore faut-il l'espérer !) qui sont retirés, inexplicablement on laisse énormément de choses dans un hôpital qui ferme, et même souvent de l'équipement... [Lire la suite]