17 novembre 2008

Découvrir...

  un poète ! Eugénio De Andrade - 1923-2005 Bonjour Eugénio ! Je te découvre et, comme le chat, ronronne de plaisir en m'essayant aux sonorités portugaises... Ce poème est dédié à mes amies du Sud, les sédentaires, les nomades, les passagères, les amoureuses...   DE RAMO EM RAMO O branco do linho ou dos muros do sul, o carmin matutino,   o claro azul mediterrâneo, o limao humido ainda, o laranja, o verde das oliveiras  prateado [...] DE BRANCHE EN BRANCHE   Le blanc du lin ou des... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 00:10 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

01 novembre 2008

Poètes d'Aujourd'hui (2)

  Le Jardin des Tuileries. Photo R. Duran Mon bel automne                    De toutes les saisons qui sculptent la nature,          Chacune, à sa façon, impose son allure,          Sa luminosité et son tempérament,          Inséparables sœurs, silhouettes du temps.          Mais de l'automne seul, les charmes me fascinent,     ... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 00:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 octobre 2008

La Nuit d'Octobre (2)

de Alfred de Musset Nouvelles PoésiesERATO, La Muse de la Poésie amoureuse.LA MUSE Poète, c'est assez. Auprès d'une infidèle, Quand ton illusion n'aurait duré qu'un jour, N'outrage pas ce jour lorsque tu parles d'elle ; Si tu veux être aimé, respecte ton amour. Si l'effort est trop grand pour la faiblesse humaine De pardonner les maux qui nous viennent d'autrui, Épargne-toi du moins le tourment de la haine ; À défaut du pardon, laisse venir l'oubli. Les morts dorment en paix dans le sein de la terre : Ainsi doivent dormir nos... [Lire la suite]
28 octobre 2008

La Nuit d'Octobre (1)

Alfred de Mussetin Nouvelles Poésies   Jours de travail ! seuls jours où j'ai vécu ! Ô trois fois chère solitude ! Dieu soit loué, j'y suis donc revenu, À ce vieux cabinet d'étude ! Pauvre réduit, murs tant de fois déserts, Fauteuils poudreux, lampe fidèle, Ô mon palais, mon petit univers, Et toi, Muse, ô jeune immortelle, Dieu soit loué, nous allons donc chanter ! Oui, je veux vous ouvrir mon âme, Vous saurez tout, et je vais vous conter Le mal que peut faire une femme ; Car c'en est une, ô mes pauvres amis (Hélas ! vous... [Lire la suite]
14 octobre 2008

Jours de vendanges

Tapisserie du Musée de Cluny - Les Vendanges                         Van Gogh - Les Vendanges rouges LES VENDANGES    Hier on cueillait à l'arbre une dernière pêche, Et ce matin, voici, dans l'aube épaisse et fraîche, L'automne qui blanchit sur les coteaux voisins. Un fin givre a ridé la pourpre des raisins. Là-bas, voyez·vous poindre, au bout de la montée, Les ceps aux feuilles d'or, dans la brume argentée ? L'horizon s'éclaircit en... [Lire la suite]
13 octobre 2008

Vendanges

  De l'ombre de la treille Il n'est que l'ombre de la treille Pour se rafraîchir plaisamment Et n'y a ombre sa pareille Ni qui tienne plus fraîchement, Et si est saine grandement. Puis troncs, branches, fruits et la feuille (Mais qu'en leur saison on les cueille), Tout est à l'homme secourable, Et (qui est plus grande merveille) Leur liqueur est très profitable. Eustorg de Beaulieu (1505-1552)     En 1270... ... chez Ciboulette ! Et maintenant : La cueillette (mal au dos !) Les paniers (trop... [Lire la suite]

12 octobre 2008

Pour le plaisir des yeux

Les Couleurs de l'Automne Photos du Net   Arbres remplis de fruits qu’en cette saison la nature Nous donne généreusement ! Gaieté dans les vignes où les raisins bien mûrs Sont cueillis en chantant. Premiers brouillards et champignons cachés des bois Nonnettes voilées, bolets bais… Sous les noyers les enfants cherchent les dernières noix Que le vent fait tomber. Dans un grand champ un percheron retourne la terre En fumant des nasaux Pendant qu’une volée d’oiseaux se battent à l’arrière Pour quelques... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 00:39 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
20 septembre 2008

Soir de Septembre...

Maison Claude Monet . Photo d'Ariane, guide à Giverny Ce soir après la pluie est doux... Ce soir après la pluie est doux ; soir de septembre  Si doux qu'on en voudrait pleurer, si plein d'abeilles Qu'on fuit tout défaillant la pénombre des chambres. C'est un soir de septembre un peu triste, et c'est veille De dimanche, et c'est l'heure ou ceux de la maison Viennent s'asseoir parmi les roses du perron. C'est un soir de septembre et veille de dimanche. On se tait ; la maison et les roses sont blanches. L'automne,... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 00:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
18 septembre 2008

Septembre au ciel léger...

  Dédicace particulière à Blondine. Gustav Klimt : Adam et Eve (détail) Septembre au ciel léger taché de cerfs-volants Septembre au ciel léger taché de cerfs-volants Est favorable à la flânerie à pas lents, Par la rue, en sortant de chez la femme aimée, Après un tendre adieu dont l'âme est parfumée. Pour moi, je crois toujours l'aimer mieux et bien plus Dans ce mois-ci, car c'est l'époque où je lui plus. L'après-midi, je vais souvent la voir en fraude ; Et, quand j'ai dû quitter la chambre étroite et chaude ... [Lire la suite]
08 septembre 2008

Soleils couchants

    Soleils couchants J'aime les soirs sereins et beaux, j'aime les soirs, Soit qu'ils dorent le front des antiques manoirs Ensevelis dans les feuillages ; Soit que la brume au loin s'allonge en bancs de feu ; Soit que mille rayons brisent dans un ciel bleu A des archipels de nuages. Oh ! regardez le ciel ! cent nuages mouvants, Amoncelés là-haut sous le souffle des vents, Groupent leurs formes inconnues ; Sous leurs flots par moments flamboie un pâle éclair. Comme si tout à coup quelque géant de l'air Tirait son... [Lire la suite]