15 novembre 2008

Chez nous

Un peu de repos après tout ces mouvements !  Margaret Dyer Chutttttttttttttttttttttttt !
Posté par lakevio à 00:08 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

13 novembre 2008

J'ai du bol !

  Oui, j'ai du bol !La preuve...      Août 2006 Aout 2007 Juillet 2008   Août 2008  Novembre 2008 Une vue partielle de l'ensemble. Une copine m'a mise au boulot... pour orner sa cheminée de Corrèze. Elle n'est pas pressée, ça tombe bien ! J'avance petit à petit... La suite... aux  prochaines vacances !    
Posté par lakevio à 00:26 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,
11 novembre 2008

Souvenirs de vacances...

Un festival de nuages   d'orages et de tempête !   Non, non, je n'étais pas en Bretagne !   mais bien sur mon Cap préféré au bord de la Méditerranée. Qui osera dire à présent qu'elle ne "bouge" pas ?... Après ce tumulte, l'Ile est toujours là ! Sur la plage abandonnée... ... les parasols désenchantés ! et la vague alanguie de s'être trop cognée. Vestiges colorés des vertiges de l'été. Curiosité de la nature... Pierre Bois Fruits et feuilles d'Automne ... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 00:50 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 novembre 2008

Il était une fois...

... une petite fillequ'on appelait "Boucle d'or" parce qu'elle avait des cheveux d'or et bouclés.Vive, bavarde et enjouée, timide parfois, un peu têtue, passablement étourdie, mais confiante et aimante, MA Bébé ! Elle est devenue une belle jeune fille au sourire éclatant. Intelligente, ambitieuse, courageuse, positive et affectueuse Blondine... aujourd'hui, nous venons te célébrer. Tu es loin de nous... mais présente dans nos pensées à chaque heure de ce jour et pour toujours dans notre coeur.    ... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 01:12 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
06 novembre 2008

Se reposer

Lire  Claire Bertrand Broder François-Hubert Drouais : Madame de Pompadour Rêver Marine de Marion Danion   Je ne vous oublie pas !   Amicales pensées !  
Posté par lakevio à 06:47 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 novembre 2008

S'attarder

  dans l'été indien...     Je suis sur mes rochers rouges pour une semaine !   A bientôt !
Posté par lakevio à 06:13 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

02 novembre 2008

Veiller sur la petite flamme...

  Ce 2 Novembre, Jour des Défunts, particulièrement...                                                                        Qu'elle puisse continuer à éclairer nos vies et ceux qui en ont besoin                   Tout ce qui est... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 00:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 novembre 2008

Poètes d'Aujourd'hui (2)

  Le Jardin des Tuileries. Photo R. Duran Mon bel automne                    De toutes les saisons qui sculptent la nature,          Chacune, à sa façon, impose son allure,          Sa luminosité et son tempérament,          Inséparables sœurs, silhouettes du temps.          Mais de l'automne seul, les charmes me fascinent,     ... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 00:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 octobre 2008

Chauds les marrons !

  Ceux-ci ? Malgré leur aspect luisant, attirant et sympathique, ils ne sont pas comestibles mais restent très décoratifs ! Ce sont les "marrons d'Inde".   On peut, par exemple, amuser un moment les enfants, en ces temps de vacances !     Ceux-là sont nettement meilleurs !   Ce sont des châtaignes mais curieusement leur dégustation se fait toujours sous l'appellation "marrons".Il y a pourtant une différence : les marrons sont les plus gros fruits qui s'épanouissent seuls dans la bogue alors que... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 00:10 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
29 octobre 2008

La Nuit d'Octobre (2)

de Alfred de Musset Nouvelles PoésiesERATO, La Muse de la Poésie amoureuse.LA MUSE Poète, c'est assez. Auprès d'une infidèle, Quand ton illusion n'aurait duré qu'un jour, N'outrage pas ce jour lorsque tu parles d'elle ; Si tu veux être aimé, respecte ton amour. Si l'effort est trop grand pour la faiblesse humaine De pardonner les maux qui nous viennent d'autrui, Épargne-toi du moins le tourment de la haine ; À défaut du pardon, laisse venir l'oubli. Les morts dorment en paix dans le sein de la terre : Ainsi doivent dormir nos... [Lire la suite]