22 octobre 2018

conte du lundi 126

      ... Allo, Mélie ? C'est moi. Tu as du temps pace que j'en ai une bien bonne ! Non, Pas du tout. ... Ne me fais pas ça, il faut que je te raconte ! J'étais avec So hier. après-midi. On était chez Carmina à essayer des robes pour la soirée chez Guy, l'américain, tu sais, celui qui... En fait, là, je n'ai pas le temps. Et même tu me déranges. ... Ouh la la ! Tu es d'une humeur ! C'est important, je te dis ! Il nous est arrivé un truc. Faut que tu sois au courant ! Tu es déjà au courant ?... Non, mais je... ... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:02 - - Commentaires [24] - Permalien [#]

15 octobre 2018

conte du lundi 125

    Hilda l'avait dégoté dans une troupe de théâtre.  Elle en avait écumé de ces petits théâtres amateurs ! Elle en voulait un beau, un grand, raffiné, crédible, quoi ! Mais avant de lui donner le grand rôle, elle avait voulu voir de quoi il était capable. C'est qu'il y en avait déjà deux qui avait raté leur examen de passage : un qui ne savait pas jouer au tennis et l'autre parce qu'il ne savait pas se tenir à table et elle n'avait pas le temps de leur apprendre les bonnes manières. Celui-ci laissait encore à... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:05 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
08 octobre 2018

Conte du lundi 124

  Les Gonfleurs de Texte : D'après Les Mémoires d'un Ane de La Comtesse de Ségur.   Depuis qu'elle était venue s'installer à la campagne, ma petite maîtresse m'aimait beaucoup. Elle me soignait tous les jours avec tendresse, me caressait longuement et j'aimais ses petites mains douces sur mon front. Quand il faisait mauvais, qu'il pleuvait ou gelait, et que nous ne pouvions pas sortir sous peine de se tremper ou de prendre froid, elle venait me voir dans mon écurie trop petite et malodorante ; elle m'apportait du pain... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:08 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
01 octobre 2018

Conte du lundi 123

    Cora en était certaine : elle avait été repérée. Elle avait eu beau se teindre en blonde, changer de nom et de ville et s'enfouir au fond de ce cinéma. Rien n'y avait fait. Ils étaient forts, quand même ! Dans quel guêpier avait-elle été se fourrer.. C'était sa faute aussi ; trop joli coeur, Albert !... Séduisant, tendre, généreux... Avec l'argent des autres, c'était facile. Mais cela elle ne le savait pas. Elle le prenait pour un type qui avait besoin de se changer les idées, de fuir une épouse qu'il n'aimait plus. ... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:01 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
24 septembre 2018

Conte du lundi 122

  Annonce XV/BM-062017  Bresson - Affaire rare à saisir. Grande et belle demeure familiale de 280 m2 habitables, ayant abrité six générations, intérieur entièrement remis à neuf, sur vaste jardin d'agrément entierement clos (1422 m2). Construction solide de 1890. Sur trois niveaux. Sous-sol aménagé : deux caves, buanderie avec puits, garde-manger avec glacière, cuisine et salon d'été. Rez-de-chaussée surélevé, quatre grandes pièces : salon, salle a manger, cuisine d'hiver avec cuisiniere à bois, chambre plus un petit... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:04 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
17 septembre 2018

Conte du lundi 121

    Enveloppée dans son grand peignoir rouge, accoudée à la table devant un petit déjeuner frugal, Eve se perdait dans ses rêves... A vrai dire, cela avait commencé avec la reminiscence du rêve de la nuit. Elle marchait sur une plage déserte. Un grand voilier apparaissait au loin puis s'approchait de plus en plus du rivage. Au fur et à mesure qu'il avançait, la mer turquoise et paisible se changeait en océan furieux et les vagues battaient de plus en plus le sable. La plage disparaissait sous les flots furieux et Eve se... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:07 - - Commentaires [28] - Permalien [#]

10 septembre 2018

Conte du lundi 120

  Les Trois Soeurs.    -  C'est vraiment extraordinaire un mois de septembre aussi doux dans ce pays. Je me rappelle dans notre enfance la brume qui ne se levait plus, enveloppant de mystère les collines, le chemin déjà boueux sur la corniche et maman folle de terreur à l'idée que nous aurions pu tomber dans les tourbières, être englouties dans la boue ou glisser des rochers et nous fracasser au bas des falaises... Chère maman... C'était une belle idée d'Erin de nous réunir pour le jour anniversaire de sa... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:01 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
03 septembre 2018

Conte du lundi 119

    On la disait volage Mon Dieu, qu'elle était belle ! Belle, mais pas sage Elle semblait irréelle Elle profitait de son âge, De ses atouts naturels. Elle était de passage ; La vie est cruelle. Elle a brisé la cage S'en est allée au ciel...   © Lakévio  
Posté par lakevio à 06:03 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
30 juillet 2018

Conte du lundi 118

    Ø   Vincent, Sache que je te hais ! Parfaitement, je te hais ! Je n'aurais pas cru que tu serais capable de m'humilier autant, de me faire traiter de menteuse, geignarde, la critique aux lèvres en permanence... J'ai peut-être parue dure à maints égards, jadis, mais tu sais très bien que j'étais dans la vérité. Tu es et tu restes un fainéant, un tire-au-flanc, un lézard, une limace, un vaurien. Année après année j'appréhendais l'arrivée dans les lieux à cause de l'état dans lequel tu les laissais avec ta bande... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:03 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
23 juillet 2018

Conte du lundi 117

    Chloé avait l'habitude d'aller se baigner de bon matin lorsque la mer était encore fraîche. Bien avant que le soleil de plomb vienne inonder la crique, transforme l'eau en une chaude soupe et apporte son contingent de vacanciers sur le sable rosé. De la villa, elle connaissait un petit raccourci qui lui permettait, par les rochers verts, de gagner la plage. C'était un peu ardu, surtout au retour, lorsqu'il fallait escalader quelques rocs de porphyre, mais tellement plus rapide que le chemin interminable du Cap ! La... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:03 - - Commentaires [28] - Permalien [#]