16 juillet 2018

conte du lundi 116

    La jeune fille, sur le quai, c'est moi. J'ai l'air seule, mais je ne le suis vraiment pas. De l'autre côté, outre le photographe il y avait toute l'équipe du tournage. Du clappeur jusqu'au scénariste en passant par la caméra, la maquilleuse, le perchiste, etc... Vous m'avez demandé de choisir une photo du début de ma carrière ; c'est celle-là. Non, ce n'est pas mon premier film. J'ai tourné dès l'âge de quinze ans. (Les dominos, 1967, NDR) Là, j'en ai dix-sept. Ce n'est pas le film qui a lancé définitivement ma... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:06 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

09 juillet 2018

Conte du lundi 115

    "Le club de bridge était en goguette. On avait décidé d'aller pique-niquer au bord de la mer. Pique-niquer ! A notre âge... S'asseoir sur la plage, boissons trop chaudes imbuvables et sable dans l'assiette... Maude secouait la tête et soupirait. Stella avait tout organisé : il y aurait une tente pour l'ombre et chaises et tables pour se reposer. Maude avait grommelé qu'on aurait affreusement chaud sous la tente..." Maude, c'est ma grand-mère. J'écris son histoire par épisodes car elle réserve toujours des... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:07 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
02 juillet 2018

Conte du lundi 114

    Je me suis mariée en rose blanche. Il n'y a pas de faute de frappe ! Ma robe était "crème rosée" et courte, mes chaussures beiges. Je portais le sautoir de ma mère aux perles de couleur ivoire. Ni gants, ni chapeau, ni voile mais je tenais un magnifique bouquet de roses blanches, le choix de mon jeune barbu d'époux. C'était un jour d'octobre, il y a... longtemps ! Sans le savoir, il suivait une tradition : ma mère, ma belle-soeur et Fine, ma soeur, avaient eu aussi des roses blanches au matin de leur... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:02 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
25 juin 2018

Conte du lundi 113

    Ⱥ Les pièces sont vides... Blondine quitte les lieux ! Quelle idée !... Ce trois pièces si lumineux !... Le goût du vert, de l'infini, du ciel bleu, de l'iode, des flots, le murmure du vent... Ne plus voir notre grosse ville noire, les lourdes nues grises, ne plus entendre le bruit des voisins, le tumulte des rues, le grondement des voitures, ne plus sentir l'odeur du métro... Est-ce que je comprends ? Oui, bien sûr que je comprends. Toutefois je suis surprise ! Elle explique : son métier ne l'oblige en... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:05 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
18 juin 2018

Conte du lundi 112

    "Que peut-elle bien faire encore au-dehors, dans ce noir ?" demanda Ludovic en s'impatientant. "Elle est sortie fumer une cigarette ." lui répondit sa mère. "Je ne lui fais pas confiance ; elle a le vice dans la peau ! Déjà toute petite..." Ludovic s'interrompit. Ce n'était pas très élégant pour ce pauvre Roger. Il connaissait sa femme mieux que personne ! Etait-il encore temps de recoller les morceaux, d'ailleurs ?... C'était peut-être un peu ridicule ce conseil de famille, un peu trop vieille France... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:08 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
11 juin 2018

Conte du lundi 111

    Mademoiselle, Nous avons bien reçu votre candidature. Malgré les excellentes recommandations que vous donnez, nous avons le regret de dire qu'il est possible que nous ne puissions donner suite à votre projet. Sans douter de votre formation et de vos compétences, permettez-nous de nous interroger sur votre place et votre rôle dans un lieu si étranger à vos habitudes, un climat si différent et si rude, un milieu rural peu raffiné, un confort tout relatif, des horaires difficiles, un ciel peu clément, un entourage aux... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:01 - - Commentaires [35] - Permalien [#]

04 juin 2018

Conte du lundi 110

    C'était un matin ordinaire sauf qu'on était en plein été et que Marie adorait cette saison, particulièrement entre mi-juillet et mi-août, époque où il n'y avait pas foule dans le métro. De plus, elle pouvait aller au bureau en tenue décontractée, le boss était aux Maldives. Elle avait pris le temps de se faire un vrai café avec la cafetière chromée qui n'avait plus servi depuis longtemps. Du coup, elle l'avait nettoyée et à présent elle avait retrouvé tout son éclat. Comme c'était agréable de savourer un petit noir... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:04 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
28 mai 2018

Conte du lundi 109

    J'ose.   Mais je vous sens tout chose... Et même un peu moroses Je rosis, oui, j'en suis rose ! Et pourtant rien ne s'impose : Seulement je propose... Et voici qu'on se décompose ! Pourtant, la poésie à petites doses Ce n'est pas comme une overdose ! N'allez pas risquer l'ankylose Ou pire une scoliose à rester sur un vers en hypnose Prenez un peu de fructose Et vous deviendrez vite virtuose...   © Lakévio    
Posté par lakevio à 06:08 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
21 mai 2018

Conte du lundi 108

    J'habitais alors, étrangement, dans le ghetto de Venise. Je vivais seule avec mon père, un pasteur austère qui officiait peu, cerné par les quelques juifs du quartier et tous les catholiques du reste de la ville. Nous restions dans une maison de bois au bord d'un canal, trop chaude l'été, affreusement humide en hiver. Je n'avais pas de camarades. J'étais la fille sans nom ; la fille du pasteur... Je ne connaissais pas mon histoire, seulement que nous venions de Varsovie. Comme j'ai toujours connu Venise, je ne sais... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 09:30 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
14 mai 2018

Conte du lundi 107

     Cécile avait beaucoup espéré de cette balade du dimanche. Le soleil radieux et la chaleur qui montait promettaient une belle journée. Elle avait tant imaginé ce dimanche ensoleillé. Sortir de la ville par la petite route de M., puis les chemins de campagne pour longer le frais ruisseau, là où l'eau devenait si claire qu'on en pouvait compter les cailloux. On s'installerait près des lys d'eau. Pierre ou Régis proposerait un tassou d'eau fraîche pour faire passer la tarte aux pommes d'Estelle. Alors on... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:04 - - Commentaires [24] - Permalien [#]