Visite à Marcel.

marcel proust illiers-combray 76

 C'est en 1971, centenaire de la naissance de Marcel Proust, que Illiers, bourg d'où les Proust sont originaires - les grands-parents de Marcel y tenaient une épicerie - fait rajouter "Combray" au nom de la ville pour mieux situer la fameuse maison de "Tante Léonie", friande de madeleines...

marcel proust patisserie combray18

marcel proust combray madeleine 9

 

 

marcel proust tante leonie elisabeth proust-amiot

Tante Léonie, de son vrai nom Elisabeth Proust (soeur du père de Marcel, le professeur de médecine Adrien Proust).

Elle avait épousé Jules Amiot, blanchisseur mais aussi horticulteur et passionné d'orientalisme, qui acheta la maison d'Illiers

marcel proust maison de la tante leonie de proust combray

 Jules Amiot fit crépir la maison, auparavant maison typique de la région, avec colombages, et fit entourer les fenêtres de mosaïques de faïence à la mode mauresque.

 

marcel proust musee-tante leonie combray

 Marcel ne passa que trois étés dans cette maison (de six à neuf ans) mais  d'une sensibilité extrême, il garda enfouis dans sa mémoire les souvenirs de ces étés-là que le goût d'une petite madeleine trempée dans du thé allait réveiller... . A cause de son asthme, on renonça à l'amener dans cette région humide et c'est à Cabourg qu'il alla passer ensuite les saisons estivales.

 

 Quelques objets et mobilier sont authentiques, légués par Germaine Amiot, petite-fille de Jules et Elisabeth, qui a racheté la maison en 1954. A sa mort en 1976, elle la lèguera à la Société des Amis de Marcel Proust et des Amis de Combray

Pour le reste, l'ambiance a été reconstituée d'après les écrits de Marcel Proust.

marcel proust entree maison leonie illiers_combray

 "L'escalier de douleur", que le petit Marcel devait monter pour aller se coucher sans recevoir le baiser de sa mère lorsque celle-ci recevait, et dont le souvenir lui reviendra sans cesse lorsqu'il percevait une odeur de cire.

 

marcel proust lit enfant combray 40

 La chambre de Marcel à Illiers. (mobilier reconstitué). Sur la table de chevet "François le Champi" que lui lisait sa mère.

 

marcel proust combray chambre leonie tilleul madeleine

L'univers de Léonie, vivant dans sa chambre, l'eau de vichy, le tilleul prêt à infuser et la madeleine !

 

marcel proust illiers-combray tante leonie chambre parents

 Vue sur la rue depuis une des chambres.

Ce n'est pas depuis une fenêtre de la maison que "Tante Léonie" épiait le petit monde du bourg mais de la vitrine de la boutique des grands-parents située sur la place de l'église, beaucoup plus passante !

 

marce proust combray tante leonie cuisine

La "cuisine de Françoise" (qui s'appelait en réalité Ernestine).  Sur le meuble de gauche, le service pour la crème au chocolat de Françoise. Sur la table, la cafetière pour le café de l'oncle. Marcel la surnommait "l'alambic", les assiettes de famille au décort vert et la cafetière en terre vernissée dans laquelle Céleste Albaret préparait le café.

On remarque à droite l'escalier de la souillarde (où Françoise coupait la tête des poulets) et au mur les mosaïques orientales de l'Oncle.

 

On poursuit par la très belle exposition de photographies d'époque de Paul Nadar, l'un des fils du grand Nadar. On y retrouve les personnes du monde de Proust, ses amis et ses personnages ! Et on termine sur le musée avec lettres, documents, photographies, etc...

A voir aussi dans le village, le Pré Catelan, parc créé par Jules Amiot, directement inspiré de celui du bois de Boulogne.

 

Bonne Visite !

 

marcel proust maison tante leonie combray 40

Maison de la Tante Léonie

Illiers-Combray - 28120 - Eure et Loir

de mardi à vendredi : de 14h15 à 17h 
samedi et dimanche : de 14h15 à 17h30 
fermetures : du 15 décembre au 15 janvier, les 1er mai, 1er novembre, 11 novembre,