19 mars 2018

Conte du lundi 100

  En cent mots     Madame Berthe connaissait son métier. Sa maison était accueillante et dissimulée. Elle avait toujours su choisir ses filles ; ces demoiselles faisant sa réputation. Aussi, elle les choyait, écoutait leurs doléances, conseillait, consolait, finissait même par les marier ! Elle éliminait sans pitié  les messieurs trop brutaux, menaçants ou extravagants. Madame Berthe s'embourgeoisait ! Elle était amoureuse. Monsieur Alfred, un notable veuf, lui avait fait savoir que c'était elle qu'il... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:09 - - Commentaires [37] - Permalien [#]