19 février 2018

Conte du lundi 96

  J'ai poussé la lourde porte et je suis entrée. Je n'ai réalisé ce que je venais de faire que lorsque j'ai été engagée dans l'escalier... Comme si je me réveillais... Non, plutôt comme si j'entrais volontairement dans un rêve. Un rêve où on se retrouve dans un bâtiment inconnu, on gravit lentement un escalier. Quelque chose nous attire mais nos jambes sont lourdes et nous progressons difficilement. En fait, cette façon lente de monter marche après marche, presque au ralenti venait de la sensation d'étrangeté. Je savais ne pas... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:09 - - Commentaires [39] - Permalien [#]