31 octobre 2017

Veille des Saints (Halloween)

  Victor Anderson   Des parents (Le Fils et sa Princess, absolument indignes !) sont partis, attirés par l'Amérique, fêter Halloween... à Salem ! (Je vous conseille d'aller dans le moteur de recherche pour voir ce qu'est Halloween dans la ville... des sorcières.) Mais qu'est-ce qu'ils ont donc à être attirés comme ça par les USA et leurs fêtes qui ne sont pas les nôtres ?...  J'ai constaté le retour du rayon d'accessoires dans mon Monop... En même temps, je ne vais pas me plaindre de l'occasion qui m'est donnée... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

30 octobre 2017

Conte du lundi 82

  Elle ne revient pas... Cela fait six jours maintenant. Et la rentrée est après-demain ! Qu'est-ce qu'on va dire si elle ne rentre pas ?... Je m'en veux d'avoir imité l'écriture de sa mère. On a juste voulu l'aider. Oui, mais s'il lui arrive quelque chose, notre conscience sera à mal ! En 1970, on pourrait penser que ce serait plus facile !... Elle n'est pas partie seule, je crois... Tu sais très bien qu'elle est partie avec Jean-Pierre. Oui, Maryse me l'a dit au téléphone, il y a trois jours. Mais depuis, c'est... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:03 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
27 octobre 2017

Qu'est-ce à dire ?...

    Moses Soyer - Three girls - 1950   Vrai, faux, banal ou essentiel, important ou pas... On le saura lundi !    
Posté par lakevio à 06:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
26 octobre 2017

Le bonheur est tout près

  Vacances d'automne, retour de promenade. Nous avons mis une jolie nappe et décoré la table de toutes les trouvailles. Dans les larges tasses, j'ai versé le chocolat à la canelle spécial Mamette tandis qu'Api découpait le chausson aux pommes maison. On aurait entendu une mouche voler s'il y en avait eu. Les joues étaient roses, les cheveux un peu en bataille, les yeux brillaient. Chacun appréciait l'heure avant de savourer le goûter...      
Posté par lakevio à 06:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
24 octobre 2017

Le sel de la terre

  Les petits-enfants...   Les sages et les fous en vacances. Qui sont les sages, qui sont les fous ?...   Il faut faire le fou avant d'être sage... Il faut avoir été sage pour oser se montrer un peu fou !             Merci à Sophie Couturier, artiste peintre française.  
Posté par lakevio à 06:04 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
23 octobre 2017

conte du lundi 81

    dictionnaire pianiste hortensia bouée affreux mordant pénible éclairer   Hortensia était pianiste. Un jeune prodige comme il y en a peu. Depuis ses quatre ans, elle sillonnait le monde sur des scènes toutes plus prestigieuses les unes que les autres. Longtemps elle n'avait pas eu conscience que son enfance était bien différente des enfants de son âge. Les gammes et exercices ne lui pesaient pas et c'était même amusant d'aller sous toutes ces lumières, puis de saluer devant le grand trou noir d'où... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:03 - - Commentaires [34] - Permalien [#]

21 octobre 2017

Les enfants sont en vacances

  Et elles sont longues à présent les vacances de Toussaint !...  Les Mamettes (Grand-Mères, Mamies, Mémés, Manous, Mamitas, Grannies, Grandmas, etc) sont sur la ligne de départ, les bras grands ouverts...   Muriel Dawson   Bonne fin de semaine.  
Posté par lakevio à 06:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
20 octobre 2017

Bouquet d'automne

  Francis Coates-Jones   Jeu des Papous N°2 A partir du tableau proposé, écrire un texte  en prose ou un poème en plaçant judicieusement les huit mots de la liste suivante que vous mettrez en gras dans votre texte. dictionnaire pianiste hortensia bouée affreux mordant pénible éclairer Il n'est pas permis de changer l'orthographe des mots. Impossible donc de les accorder ou de conjuguer les verbes. je vous conseille de copier-coller la liste avant la composition de votre texte. Exemple : ... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 06:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
19 octobre 2017

Au bout de la route...

  celle de Pashk Pervathi, par exemple, que nous venons de voir, ou au terminus du chemin de fer comme celui que nous empruntons souvent, on trouve... l'automne à Paris ! Je n'oublie pas la promenade saisonnière que je vous offre chaque année.  De bonnes chaussures, une écharpe pour le vent léger et la brume matinale, un parapluie à portée de main car le soleil tend à se cacher après ces jours splendides... Ouvrez vos quinquets ! C'est chez moi...   Place Saint-Médard       La Sorbonne ... [Lire la suite]
17 octobre 2017

L'automne n'est pas une abstraction

  mais Pashk Pervathi a une manière très abstraite pour l'illustrer... Peintre contemporain albanais., né en 1958.                     
Posté par lakevio à 06:07 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :