Meredith Frampton

 

 Monsieur Félix avait confiance en Madame Joséphine. Une fois par mois, il allait la voir. Oh, bien sûr, en rasant les murs, le chapeau vissé sur son crâne lisse et la tête plongée dans un journal de peur qu'on le reconnaisse... mais il y allait ! Il avait toujours rendez-vous un lundi à dix heures. Il aurait bien aimé venir plus souvent mais surtout, surtout, que personne ne découvre ses allées et venues ! Il avait un peu honte mais il se fiait aveuglément aux cartes déployées par Madame Joséphine. Il lui trouvait le geste élégant et sûr. Il aimait sa voix douce, un peu lointaine comme si elle venait du ciel ! Oui, elle lui disait qu'elle allait lui dévoiler son ciel pour les jours à venir et il était tout ouïe. Depuis le temps qu'ils se connaissaient, il se permettait de lui apporter quelques présents, des simples de la haie, des pommes de son jardin... Il s'asseyait sur le bord de la chaise, légèrement penché vers elle, le journal plié dans sa veste et tenant le chapeau à deux mains sur ses genoux. Il était prêt. Il la regardait battre les cartes, concentrée. Parfois, elle fermait les yeux. Délicatement elle posait le tas sur la petite table et l'invitait à le couper d'un geste. C'est à vous... Avec un sourire gourmand, il partageait le tas en deux d'une main qu'il voulait ferme mais son coeur se serrait un peu : c'était parti ! Quelles nouvelles ?... Il admirait la ronde lente de la dépose des treize cartes sur la table... Madame Joséphine retournait la première...

1 - Monsieur Félix, le roi de pique ? Ça ne va pas très bien, en ce moment, n'est-ce pas ?...

La bouche de Monsieur Félix s'arrondit pour dire oui mais finalement il hocha la tête. Non, ça n'allait pas... La carte l'avait dit. Il n'y avait rien à rajouter, trop de choses désagréables lui rongeant l'esprit.

2 - Sept de trèfles... Peu de plaisirs, peu d'argent. 

Il rit intérieurement. Comme c'était vrai ! Madame Joséphine devait bien se rappeler qu'elle lui avait recommandé de ne pas dépenser. Il n'était pas allé au café ce mois-ci, il n'avait pas joué aux dés et n'avait donc rien gagné de plus que sa minable paye de gratte-papier !

3 - Valet de carreau... Des démarches, beaucoup d'écriture, un changement professionnel en vue ...

Il avait envoyé tant le lettres de candidature ! Mais à quarante-six ans, c'était difficile de trouver un autre poste. Cette fois-ci, peut-être, elle avait dit...

4 - Roi de carreau... Un avocat pourrait faire avancer vos affaires.

Mais, c'est cher un avocat, pensa-t-il.

5 - Dame de trèfle... La rencontre d'une femme vous fera gagner de l'argent. Ou bien vous aurez un petit héritage d'une parente...

Quelle parente ? Ah, il devrait peut-être aller visiter Tante Ursule, la soeur de sa mère. Elle n'a pas d'enfants...

6 - Neuf de carreaux... Vous êtes droit mais vous manquez d'ambition ! Foncez !

Monsieur Félix se redressa sur sa chaise et prit une posture, menton en avant. Il serra plus fermement son chapeau.

7 - Valet de pique... Une trahison est en préparation, sachez vous entourer de vrais amis.

Mon Dieu ! Qui ?... Sans doute ce Sénéchal, qui ne peut pas le voir !

8 - Dame de coeur... Il semble que la trahison vienne de celle que vous aimez. j'en suis navrée.

Impossible ! Tout à fait impossible... Celle qu'il aimait était si proche. D'ailleurs c'est à cette carte qu'il décrochait. Il n'écoutait plus. Il n'entendait que ces mots : la dame de coeur... Sa dame de coeur... Elle était dans son jeu, c'était l'essentiel. Il comprit à peine la suite et n'écouta pas la synthèse sur la treizième carte. Madame Joséphine souriait, sa main fine et blanche sur son coeur. Il se leva et tendit les billets. Il rappela le rendez-vous du mois prochain.

 

En arrivant chez lui, il ouvrit la boîte aux lettres. Trois missives l'attendaient. La première carte, bordée de noir, l'informait du décès de Tante Ursule. La seconde lettre, sous papier brun, le convoquait à un entretien avec Madame Servane Durand, au bureau des Ressources Humaines de la Compagnie des Eaux. La troisième, dans une enveloppe rose, annonçait le mariage de Madame Joséphine Roland avec le conseiller municipal Pierre Lagarde...

Monsieur Félix en eut le souffle coupé. Les cartes disent toujours la vérité.

 

© Lakévio