Je vais peut-être en déstabiliser quelques uns...

Quel était donc ce choix fait par Marion dans la vérité 43 ?... Comme l'a pressenti Eva, j'en avais un en tête et j'ai essayé de mettre des indices dans mon texte...

A la demande d'Adrienne, j'explique.

Quelle annonce peut terrifier des parents ? Une fille enceinte ? ... Bon d'accord, on a rêvé d'un autre avenir, de brillantes études, d'une jeunesse insouciante... Mais si c'est décevant un moment, c'est une bonne nouvelle quand même.

Le Jihad est quelque chose de possible dans le contexte : les parents sont des militants engagés avec des convictions fortes. La jeune fille est tentée par l'action, l'engagement, elle revendique son choix. Un choix amoureux avant d'être militant. Là les parents seront liquéfiés, horrifiés, terrifiés.

Mais il est un autre choix que ces parents ne peuvent comprendre, étant totalement athés et combien hostiles à la religion. Cette jeune fille a entendu un appel, elle a rencontré Dieu. Depuis un ardent désir l'obsède : vouer sa vie à son Dieu. Et elle sait que ce choix, totalement opposé à ce que sont ses parents va être dévastateur pour eux. Elle part vraiment très loin. Bien plus que si elle allait au Moyen Orient. Ce choix ne leur sera pas compréhensible et même certainement odieux. Il leur faudra bien toute la force d'amour pour accepter. Ce qu'ils feront certainement.

Je vous dirai encore que cela arrive. Mais qu'on n'entre pas au Carmel sur un coup de tête. Qu'il y a des stages pour vérifier qu'on ne se trompe, ni de crise de foi, ni de refuge ! Que les personnes qui vouent leur vie à Dieu ne sont ni crétins, ni dindes, ni oies blanches ; les vocations sont diverses et les conversions à tout âge. Et je suis sûre que les Carmélites ne s'ennuient pas du tout dans leur couvent.

C'était juste mon interprétation, écrite après lecture ICI et LA.

 

fraternites monastiques jerusalem paris

Fraternités monastiques de Jérusalem - Eglise St Gervais-St Protais - Paris

 

 

Les autres interprétations étaient toutes intéressantes puisqu'il y avait le choix !

A lundi prochain !