Au temps où l'on guerroyait fort et où nos ennemis étaient souvent... les Anglais, les Seigneurs, Princes ou Comtes, firent construire des châteaux forts. L'ennemi venait, les murailles résistaient... ou pas, mais le temps arrivait ou l'occupant se retirait. Les dames demandaient alors de l'air, de la vue, de la verdure et des décors plus agréables que les murs de pierre.

Nous avons vu, cette année, deux exemples de châteaux recomposés qui gardent cependant comme un secret, le château sous le château, dans lequel vivaient souvent quelques centaines de personnes. les soldats, évidemment mais aussi les marchands et artisans, le boulanger comme le vigneron ou le ferronnier.

Le Comte de Ternay en personne, homme affable et amusant, passionné d'Histoire et de l'histoire de ses ancêtres nous reçut sur ses terres et nous conta la vie du Seigneur Bertrand de Beauveau (1382-1474) qui mourut à quatre-vingt-onze ans, ayant enterré ses quatre épouses successives et les vingt-et-un enfants de ses trois premieres femmes....

 

Ternay

La construction du château commença en 1439. Bertrand de Beauveau voulait l'offrir à Françoise de Brézé, sa seconde épouse.

Ternay chateau 20

 

Ternay château 23

 

Le château primitif était loin d'avoir cet aspect. Il faut imaginer des murailles épaisses, fossés profonds  et quatre tours d'angles. Peu d'ouvertures. Les fenêtres à meneaux furent installées beaucoup plus tard à la place ou parfois sous les meurtrières, puis agrandies plus tard.

 

Ternay chateau 28 1

 Les douves sèches avec les échoppes et ateliers.

 

Ternay chateau 28 3

 La cour intérieure, redécorée avec loggia à l'italienne.

 

Derrière la loggia se trouve le trésor de Ternay : la chapelle, extraordinaire pour ses voûtes sculptées directement à leur place avec des distorsions pour qu'elles soient vues de façon parfaite depuis le sol. 

ternay chateau 28 8

Ternay chateau 28 9

 La cour, la loggia et la chapelle n'ont pas changé - hormis la pose de vitraux pour fermer la loggia - depuis le XVe siècle.

Ce château peut se visiter en partie en été. Le propriétaire, Loïc de Ternay y propose des chambres d'hôtes, des animations pour enfants. Il prête son château pour des concerts ou pièces de théâtre. L'hiver, il vous emmène dans la truffière à la recherche de... truffes ! Voir ICI