qui passe au-dessus de la ville,

pour gagner la montagne et le val

où sont mes petits-enfants pour les Fêtes pascales.

 

Auvergne printemps

 

 

Au Soleil

 

Avril à l'air léger,sonore et lumineux,

             Fait passer sur la rue où fume un peu de glace

 En vibrante fumée incolore et fugace,

    Le vent qui penchera les rosiers épineux

 

  Le soleil, boule d'or au ciel vertigineux,

         Impatient d'atteindre à sa plus haute place,

               Monte, et le vent devient plus tiède sur la face ;

      La neige fond au pied des sapins résineux.

 

       Monte, divin soleil, afin que tout renaisse !

            Rends au coeur épuisé le sang de sa jeunesse,

       Comme tu rajeunis la sève des vieux bois !

 

         Monte ! Fleuris la terre, épanouis les âmes !

        Ô source de vigueur, monte afin que je sois

                         Plein de force et d'amour, comme toi plein de flammes !

 

              Albert Lozeau (Poète Québécois 1878-1924)