Ussé 434

Ussé, le magnifique Château de La Belle au Bois dormant, qui aurait inspiré à Perrault son célèbre Conte publié en 1697.

Il se trouve en Touraine, à Rigny, commune de l'Indre et Loire.

La présence d’un seigneur d’Ussé, Gueldin 1er de Saumur, chef viking, dit "le diable de Saumur", est certifiée dès l’An mil.

Olivier d'Ussé, chevalier croisé vers 1099, sera le premier Seigneur d'Ussé.
En 1424 (vers la fin de la Guerre de Cent ans) Jean de Bueil, Seigneur d'Ussé, du chef de sa femme, sera le bâtisseur de la structure de base du château actuel. Le fils épousera la fille de Charles VII et d'Agnès Sorel. Conçu au départ comme un château fort, il deviendra à partir du XVIe siècle un château de « plaisance » avec des terrasses signées Vauban surplombant des jardins imaginés par Le Nôtre.

Outre Perrault qui y séjourna, le château reçut aussi Voltaire et Chateaubriand qui y auraient rédigé partie de leurs oeuvres La Henriade  pour le premier et Mémoire d'Outre Tombe pour le second

Le lieu est privé et appartient à la famille Blacas d’Aulps depuis plusieurs générations. Mais certaines parties sont ouvertes à la visite : la collégiale, les caves, la sellerie, le circuit du château et le chemin de ronde. C’est dans cette dernière partie que les propriétaires ont créé une scénographie reprenant des tableaux de la Belle au bois dormant.

 

 

Usse 436

 

 

DSCN8439

 

 

DSCN8442

 

 

DSCN8441La partie à l'extrême droite, là où se trouve la voiture est l'aile habitée par les châtelains qu'on ne visite pas.

 

 

DSCN8443

 

 

Ussé 445

 

Ussé 444

 

A l'intérieur

DSCN8449

Plafond peint "faux marbre" de la Salle des Gardes

 

Le salon Vauban.

Ussé 453

Cabinet en ébène du XVIème s.

Usse 456

Usse 457

 C'était une chapelle au temps du château fort.

 

La Grande Galerie

usse3

Au XVe s. c'était un passage en arcades qui fu fermé au cours du XVIIe s.

Tapisseries de Bruxelles, XVIIIe, d'après des cartons de Teniers, marié avec la petite fille de Bruegel.

Sur les murs, série de médaillons de la ville de Faîenza en talie

Usse 467

Usse 468

 

Usse 469

 

Au pied du grand escalier, chaise à porteur du XVIIIe et paire de bottes dites de postillon ( 2 kilos chacune !) que le cavalier portait par-desus ses bottes pour se protéger des chocs et des intempéries. Un postillon parcourait le trajey entre deux relais de postes qui étaient distants de 28 kilomètres, soit sept lieues. Peut-être une inspiration pour Perrault aussi !

Usse 473

 

Le Grand Escalier

Usse 474

Ussé 476

 

La Salle à Manger

Ussé 475

 

 

L'Antichambre

Ussé 477

Ussé 478

 

Ussé 490

Ussé 492

 

La Chambre du Roi

Soieries d'époque à motif chinois, Manufacture de Tours, XVIIIe, mobilier de 1770.

Usse 479

 

Usse 481

 

Usse 486

 

Usse 482

 

Usse 487

Aucun roi ne dormit jamais à Ussé !

 

 

Terrasses et jardins à la française, dessinés par Le Nôtre, architecte paysager des Jardins de Versailles.

Use 438

Usse 519

Au bord de l'Indre.

Usse 494