la cliente n'est pas reine !

Une fois n'est pas coutume car je suis plutôt gente dame, mais là, j'ai envie de souligner le manque de courtoisie et de professionnalisme.

Hier, une amie m'invite à l'accompagner dans notre lieu de perdition préféré : le Quartier Saint-Pierre. Elle a besoin de rallonger un rideau.

Reine Tissus

Chez Reine, troisième étage. Rayon Voilages

Un monsieur patiente à une caisse déserte. Il aura le temps de passer un coup de fil assez long.

Un autre monsieur est lui aussi très occupé au téléphone avec devant lui d'énormes catalogues de tissus : un professionnel.

Plus loin, trois vendeuses roulent et réinstallent du tissu sur les tables de démonstration. Nous décidons de regarder le genre de tissu que nous pourrions assortir au rideau pour en allonger l'ourlet. Après avoir essayé plusieurs coloris, notre choix est fait. Nous retournons au fond du magasin près des vendeuses. Mon amie porte son rideau dans les bras. Nous nous approchons. Aucun regard. Attente...

Nous avisons alors une des vendeuses après qu'elle ait posé un rouleau. Elle écoute notre demande mais...

- Je ne suis qu'à l'essai ici, donc il vous faudra vous adresser à l'une de ces dames...

 

Une des femmes, le téléphone à l'oreille, passe devant nous sans un regard, se dirige vers le jeune homme qui attend toujours à la caisse et l'apostrophe en passant :

- Descendez au deuxième ; il n'y a pas de caisse ici...

 

Nous en profitons pour nous adresser à la dernière.

- S'il vous plaît, nous aurions besoin de votre aide...

Réponse :

- Là, je roule, c'est d'accord ?...

Le ton ayant été peu amène, même le professionnel s'est retourné sur elle qui poursuit sa tâche avec un soupir.

 

Je propose d'aller voir ailleurs. Nous croisons le jeune homme qui nous dit :

- Et bien, bon courage, Mesdames, vu l'accueil...

Ce à quoi nous rétorquons :

-Nous avons vu et entendu. Nous changeons de boutique !

 

Voici donc comment nous avons traversé la rue pour entrer Chez Dreyfus, au Marché St Pierre, où nous avons fait affaire après avoir été largement mieux accueillies, avec patience et sourire.

Voilà, c'est dit.