Budapest musee terreur

 

 

 

Budapest terreur

 

 

budapest monument rideau de fer

 

 

budapest musee terror medaillons victimes

 

 

Budapest Terror_Museum tank-

 

Le rideau de fer, la lutte d'un peuple pour sa liberté, les chars dans les rues... Rappelez-vous : le 23 octobre 1956, les Hongrois se révoltent contre le joug soviétique. Quelques jours plus tard, les chars russes sont dans la ville pour réprimer cette révolution dans le sang avec représailles et exécutions. On ne tire pas sur des soldats mais sur la foule. L'ONU condamne mais n'intervient pas. 20 000 morts, 160 000 personnes fuyant en Europe de l'Ouest. Le 23 octobre est la Fête Nationale en Hongrie.

Budapest staline

Budapest - 24 octobre 1956

 

Budapest-Intervention-sovietique-1

 

Budapest-4-nov-1956

 

Je vous épargnerai les cachots, la chambre de torture et la potence que l'on peut voir dans ce qui était le QG de la police secrète soviétique de Budapest. Les témoignages des résistants-survivants qui en pleurent encore sont bouleversants. Ce n'est pas si loin, 1956 ! Suivront des années de chappe de plomb : espionnage, écoutes, silence, méfiance, dénonciations, arrestations, disparitions... jusqu'en ... 1989 lorsque les murs sont tombés. La Hongrie fut le premier pays de l'Est à se doter d'une constitution démocratique. (On espère de tout coeur pour ce pays qu'il n'y aura pas de recul aujourd'hui)

 

budapest Corvin Köz monument

A Corvin Köz, lieu de combats et de résistance, le monument aux Héros de la Révolution.

 

 

Tombées aussi ou enlevées, les statues de l'époque staliniene. Aujourd'hui, certaines ont été rassemblées dans un parc pour mémoire : le Memento Park.

 

Budapest memento Park 544

 

 

 

Budapest memento Park 542

 

Budapest memento park 539

 

Budapest memento park 535

 

Budapest memento park 534

 

Budapest memento park 530

La silhouette à côté pour montrer la hauteur des statues