27 mars 2011

Ballade

  ... au Musée d'Orsay.  "A Londres, en 1848, sept jeunes artistes fondent la "Confrérie préraphaélite", un groupe qui prône un retour aux valeurs de la peinture d'avant Raphael, le maître de la Renaissance, privilégiant le réalisme, les couleurs vives, le sens du détail... Sujets, thèmes, approches, leurs préoccupations ne sont pas éloignées des photographes de l'ère victorienne qui expérimentent des techniques nouvelles. Mêlant peintures et photographies, le parcours thématique, riche, explore les liens entre les... [Lire la suite]

21 mars 2011

Abeille ouvrière

  C'est le printemps ! Les petites abeilles s'activent ! (et désertent les blogs...) Cayetano De Arquer Buigas   Mille excuses mais... Sur une toile de Judith Pond-Kudlow de 2008  
14 mars 2011

Mars : retour à la campagne

      La cour est pleine d'herbes folles : un coup de faux et le chemin est tracé jusqu'à la porte. L'odeur de la vieille maison glacée... Ouvrir fenêtres et volets pour faire entrer les pauvres rayons pâles. Le tour des chambres : s'imprégner de l'atmosphère. Sourire à la Bergère sur toile qui nous accueille en haut de l'escalier, au roses du papier peint, au boutis aux fleurs fanées du lit de cuivre, à l'Angélus, aux lampes en pâte de verre colorée, au Renard du tableau de la chambre rose et au pichet de faïence... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 07:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
12 mars 2011

Les Serments indiscrets

  de  Damis à Lucile, racontés par... Marivaux   Mis en scène par Anne-Marie Lazarini Et joués par Jacques Bondoux, Cédric Colas, Frédérique Lazarini, Isabelle Mentré, Julie Pouillon, Dimitri Radochévitch et Arnaud Simon.    Lucile est promise à Damis. Damis à Lucile. Voici de quoi satisfaire les deux meilleurs amis du monde que sont les pères respectifs. Mais nos jeunes gens ont de la liberté d'esprit et une volonté d'indépendance. Ils ne sauraient finalement s'engager dans les liens du mariage ! Ils... [Lire la suite]
09 mars 2011

Mardi-Gras de Belleville à la Courtille !

  Affiche de la fin du XIXe siècle    Le Faubourg du Temple du XIIe au XIXe siècle. Au XIIe siècle, le faubourg du Temple n'était qu'un chemin de terre, que l'on empruntait pour se rendre à la "belle ville", hameau parsemé de jardins, de vergers et de potagers. On l'appelait également la Courtille. Nos ancêtres s'y rendaient pour s'y promener et prendre l'air. On construisit dans ces jardins tout d'abord des hangars pour se mettre à couvert, puis des maisonnettes. A partir du XVIe siècle, la Courtille devint une... [Lire la suite]
07 mars 2011

Papillons noirs

    Les jours se suivent et ne se ressemblent pas ;  hier, réjouissances, ce jour, chagrin et douleur. Ainsi va la vie...  Aujourd'hui nous accompagnons à sa dernière demeure mon cousin R., 48 ans, époux et père de famille, terrassé par une crise cardiaque, alors qu'il travaillait dans son domaine agricole que personne ne reprendra. Un fermier qui disparaît, c'est une terre qui meurt. Travailler à perte... Qui voudrait encore être paysan aujourd'hui ?... R. aimait sa famille, sa terre, son... [Lire la suite]
Posté par lakevio à 07:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 mars 2011

Un long temps

  ... de mariage !   Le 6 Mars 1941, M. et O., mes beaux-parents, bravant les événements d'alors : le froid, la faim, la peur, la séparation, le feu et la mitraille, s'unissaient devant Dieu et les hommes. Cela fait soixante-dix ans...   Aujourd'hui, nous souhaitons à ces heureux  nonagénaires de belles Noces de Platine   et de connaître encore une décennie et plus de compagnonnage plein de douce félicité.      
Posté par lakevio à 07:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
02 mars 2011

Les lauriers n'ont pas manqué

  pour Daphné du Maurier !   Daphné du Maurier (1907 - 1989)   Nous connaissons tous son roman le plus célèbre Rebecca qui a inspiré à Hitchcock le non moins célèbre film-titre.   Mais le cinéaste a utilisé d'autres oeuvres de l'écrivain pour ses films comme L'Auberge de la Jamaïque   et bien sûr l'angoissant long-métrage Les Oiseaux.     Si vous ne connaissez pas les nouvelles de cet auteur, je vous conseille cet ouvrage :   Bonne lecture !