Bien qu'allant souvent au théâtre, je ne vais pas vous parler d'une de ces dernières répétitions avant un spectacle , la "Couturière", juste avant la "Générale", celle où  on répète "en costume" pour les derniers ajustements,... mais de cette dame si importante pour nos aïeux : leur couturière.


couturieres

Au milieu : Vélasquez.  A gauche, de haut en bas : J De Camp, JF Millet, J Wolf. A droite : Van Gogh et Eugène Martel.


La dame qui cousait le nouveau petit tailleur de printemps, les robes de cocktails, les toilettes de cérémonies, les ensembles d'automne ou les manteaux d'hiver. En somme, la dame qui participait beaucoup aux événements de votre vie. Celle qui vous recevait avec le mètre-ruban autour de cou et le bracelet d'épingles au poignet, qui avait le droit de vous voir en tenue légère, qui parlait drôlement parce qu'elle avait toujours trois ou quatre épingles dans la bouche, et qui s'excusait lorsqu'elle vous arrachait un "aïe" ! Celle chez qui la table croulait sous les métrages de tissus, dont le sol était jonché de chutes, les murs couverts de patrons griffonnés de chiffres.

 


patrons_vintage

 

et qui possédait cette chose fascinante sans tête et sans jambes : le mannequin de couturière !

 


mannequin_couture


La petite couturière de quartier aux doigts de fées...


Souvent, on venait pour une robe neuve... taillée dans une vieille ! (la robe de notre mère ou celle de la sœur aînée). Ou bien c'était une chute de tissu qui restait et on coupait quelque chose pour la petite !... Et même, même,... ma grand-mère expliquait que certaines acceptèrent, dans les temps difficiles, de "retourner" une jupe, un manteau, une robe pour que l'on ne voit plus le lustre du côté usé ! C'est que les vêtements devaient "faire leur temps" !...



Vous rappelez-vous aussi ces lainages détricotés pour en récupérer la laine... Laine toute frisée qui était lavée et remise en pelote pour servir deux fois ! Ou encore les chaussettes de laine soigneusement reprisées...

Qui donc reprise ses chaussettes aujourd'hui ?!!! (Je viens de voir, à l'occasion de ce billet que le détricotage et les reprises de chaussettes sont fortement conseillés sur radins.com...)


repriser_les_chaussettes

La photo de cette magnifique reprise est de Smyrn sur flickr


Je me rappelle la dernière fois que j'ai rendu visite à notre couturière. J'étais adolescente et, encore une fois, j'héritais d'une "chute" de lainage écossais dans lequel on avait taillé quelque chose pour ma mère. C'était la mode des pulls chaussettes et il restait suffisamment de tissu pour me coudre l'indispensable robe chasuble qui complèterait la tenue ! Pour la première fois, j'ai joué la styliste et dessiné la robe de mes envies !...

stylisme_1964