hugo1o



Moi qu'un petit enfant rend tout à fait stupide,

J'en ai deux; Georges et Jeanne; et je prends l'un pour guide

Et l'autre pour lumière, et j'accours à leur voix,

Vu que Georges a deux ans et que Jeanne a dix mois.

Leurs essais d'exister sont divinement gauches;

On croit, dans leur parole où tremblent des ébauches,

Voir un reste de ciel qui  se dissipe et fuit;

Et moi qui suis le soir, et moi qui suis la nuit,

Moi dont le destin pâle et froid se décolore,

J'ai l'attendrissement de dire : Ils sont l'aurore.

Leur dialogue obscur m'ouvre des horizons;

Ils s'entendent entr'eux, se donnent leurs raisons.

Jugez comme cela disperse mes pensées.

En moi, désirs, projets, les choses insensées,

Les choses sages, tout, à leur tendre lueur,

Tombe, et je ne suis plus qu'un bonhomme rêveur.

Victor HUGO           

          
   
Grands-Pères du Monde...      

KEpma054blog

grand_pere_laos

grand_p_re_bresilien

loulou_photos_india

mini_400_IMG_7488

oukisont

Photos du Net.