Hector Guimard          

Architecte,         designer français        

                                                                   1867-1942

Dédicace à Ciboulette !

Pour ma part, passionnée par l'Art Nouveau, je ne peux qu'admirer les quelques stations qui nous restent de cette époque.
On a tellement l'habitude du trajet, nous sommes si souvent pressés que nous nous engouffrons à toute allure dans les "bouches" du Métro, nous dévalons l'escalier pour nous cogner aux bornes de passage automatique - et maintenant, grâce aux bornes magnétiques, plus besoin de dégainer son... ticket! - il suffit d'approcher son sac, son porte-carte, sa poche contenant le précieux "pass" de Navigation  et le "bip" sésame retentit... Si quelqu'un vous colle aux fesses, n'ayez aucune crainte, il n'en veut pas à votre intégrité physique,son "pass" ne marche pas ou  il a la flemme de chercher son ticket ou il n'en a pas ! Et nous voilà sur le quai râlant encore contre tous ces voyageurs trop lents, accrochés désespérément à la rampe ou pestant contre les "grappes" qu'il a fallu contourner dans l'escalier ou le flot venant en sens inverse dans les couloirs ! ( Là, je sens que vous nous enviez.!.. )
Avec tout ça, vous vous retrouvez donc sur le quai, regardant successivement et fébrilement le tunnel, puis la pendule affichant les minutes qu'il reste à attendre avant la prochaine rame, puis votre montre pour voir de combien vous serez en retard au boulot... Vous hésitez entre rester où vous êtes, c'est-à-dire au bord du quai pour être le premier à monter ou reculer pour éviter d'être peut-être précipité sur les voies par... un fou, un drogué, un ivrogne.. (Là, je sens que vous devenez enthousiaste !)
Trop tard, vous ne pouvez plus reculer, les rangs sont denses et serrés derrière vous... Vous serez donc, aujourd'hui, le premier à être poussé et piétiné pour parvenir à vous glisser dans le wagon bondé. Tenant d'une main votre sac, sacoche, porte-document contre vous, bien fermé pour éviter les pickpockets, vous tenterez de glisser l'autre sous ou au-dessus du coude ou de l'épaule de quelqu'un pour vous agripper à... quelque chose en prévision d'un coup de frein intempestif... (Et maintenant, c'est du délire !)
Et là, en attendant que le cauchemar cesse assez vite, vous songerez peut-être aux courbes des lampadaires, aux entrelacs des barrières, au dessin du nom de votre station que vous ne voyez plus tant ils vous sont à la fois familiers et inconnus...
Profitez, je vais vous les montrer..


pte_dauph07.
Porte Dauphine
, la seule identique à sa création.

1abess1
Abbesses, dont le toit vient en fait de la Station Hôtel de Ville -démonté en 1972 pour cause de construction d'un parc souterrain.

1entree_chat
Chatelet, verrière reconstituée
E
t les détails :

1metropolitain

1abs0
graphisme

1metropolitain1

1eclairaged
lampadaires

1motif

1mot3_tuil
barrières

1pil_tuil1

1pil_tuil2
Piles